ORCHIS INGENIERIE, bureau d’étude spécialisé en gestion intégrée de l’eau pour l’architecture et l’urbanisme, ainsi qu’en rénovation et développement hydroélectrique, fait partie du groupement qui vient de remporter l’appel d’offre de la ville de Poitiers sur la réhabilitation de l’île de Tison.

Ce projet vise à construire une passerelle piétonne/cycles sur le Clain pour créer une liaison entre le quartier des Trois-Cités et le centre-ville, à réaliser un aménagement paysager de l’île de Tison en dessinant un espace propice à la promenade dans le prolongement de la Promenade des Cours, ainsi qu’à réhabiliter l’ancienne scierie et à remettre en service les anciennes turbines pour produire de l’électricité.

Pour répondre aux exigences du projet, In situ Paysages et Urbanisme, maître d’œuvre mandataire, a constitué un groupement pluridisciplinaire. ORCHIS INGENIERIE intègre ainsi une équipe complémentaire en architecture, paysagisme, structure et économie de la construction, hydraulique et environnement, hydro-électricité et VRD. Cette réussite vient confirmer le rôle clé d’ORCHIS INGENIERIE dans le domaine de l’hydroélectricité. M. William Fettig, ingénieur en Sciences et Technologies de l’Eau et de l’Environnement et directeur du BE se félicité de ce succès : « En nous positionnant sur ce projet, cela vient conforter le fait qu’Orchis est devenu un acteur important dans les projets de gestion intégrée de l’eau et de l’aménagement hydraulique ».

La tranche du projet réalisée par ORCHIS INGENIERIE vise à restaurer le patrimoine de l’eau, à rattacher l’histoire à la modernité, à produire une électricité renouvelable et à assurer des retombées économiques locales.

Le projet hydroélectrique consiste en la rénovation d’une des deux turbines existantes, l’installation d’un groupe turbo-générateur et l’implantation de deux génératrices pour une capacité totale de 100 kW. La turbine rénovée permettra faire revivre le patrimoine historique, alors que la seconde sera exposée au public. Le suivi des productions et une étude détaillée des potentiels détermineront la capacité à faire évoluer la puissance installée.

La continuité écologique sera préservée en assurant la continuité sédimentaire du Clain, ainsi que par l’installation d’une passe à poissons et d’une passe à canoë. Il est aussi prévu une consolidation des berges par génie végétal et gabion.

Un projet participatif et citoyen : une structure de préfiguration portera le développement du projet et se transformera ou investira dans la société en charge de l’exploitation, assurant ainsi une gouvernance locale, transparente et démocratique. Une partie des bénéfices peut ensuite être affectée à la dimension pédagogique ou à d’autres projets citoyens sur le territoire.